L’œil de Domyos face aux tailles des grands

Le rayon sport ou sportwear ressort souvent dans les discussions de l’habillement pour les grands. Abordée quelques fois sur ce blog, l’idée de se rabattre sur les enseignes de sport pour moins peiner à s’habiller est devenu un réflexe auprès de bon nombre de grands. Les enseignes de sport ont-elles conscience de cette « cible des grands »? Prennent-elles en compte nos mensurations grandissantes et de quelle façon? Domyos a pris le temps de répondre à ces questions lors d’un interview téléphonique.

logo domyosDomyos fait partie de « Décathlon Group », qui rassemble les enseignes de distribution comme Décathlon. Domyos est une des « marques passions » du groupe et propose une gamme d’habillement et équipement en fitness, danse, gymnastique et sport de combat.

Questions / Réponses avec Charlotte Poumaere, directrice France de l’offre textile adulte Domyos.

Lagrandeblogueuse : À votre niveau, avez-vous constaté une évolution, avez-vous déjà eu une discussion sur le thème de la grande taille de population?

Domyos : En tant que marque textile, notre objectif est d’habiller un plus grand nombre de clients et de pratiquants. C’est dans l’esprit de la boîte qui est de rendre accessible au plus grand nombre les bienfaits et le plaisir de la pratique du sport (et en l’occurrence, le fitness, la danse, le sport de combat et la gymnastique).

Un service dédié au taillant

Au sein du groupe Décathlon Group dont je vous parlais, on a un service de R&D qui possède tout un service qui traite du taillant. Ce service a pour but d’étudier l’ensemble des morphologies de nos clients et de nos pratiquants, qu’ils soient français mais aussi internationaux, car on commercialise dans le monde entier : France, Espagne, Italie, pour les pays européens, mais aussi le Brésil, la Chine ou l’Inde, qui peuvent aussi avoir des problématiques différentes. Je vous donne un exemple, en Chine, les gens sont plus petits justement. De même en Inde, les jambes sont plus courtes. Donc des morphologiques tout à fait différentes, et ce centre R&D nous permet d’essayer de trouver le meilleur compromis pour habiller un maximum de personne.

Lagrandeblogueuse : Il y a donc clairement une prise en compte des mensurations de votre cible, qui après j’imagine passe le relais à tout ce qui est marketing ?

Domyos : Exactement, donc on n’a pas de politique « spéciale grande taille », par contre le taillant que l’on propose dans les magasins Décathlon pour l’ensemble des marques du réseaux (Quechua, Kalengi, soient toutes les marques qui font du textile) un taillant harmonisé qui couvre un maximum de population de nos clients.

Lagrandeblogueuse : D’accord, il faut peut-être que le quotas commence à être significatif pour que l’offre soit adaptée, je suppose?

Domyos : C’est tout à fait ça. Dans les stratégies qu’on est en train d’employer, on se rend compte que là où il y a le plus de différence, c’est surtout au niveau de la taille des jambes. Sur nos produits les plus stratégiques comme le pantalon, on va essayer de proposer deux longueurs de jambes différentes.

Ça répond déjà à la problématique des jambes puisque c’est sur cette partie du corps que la différence de taille se fait le plus sentir.

Dans le domaine de la grande distribution au niveau des vêtements de sport, on est capable de proposer des grandes grilles de taille : « des grandes tailles », ce n’est pas forcément pour les personnes fortes ou pour les personnes grandes, mais en tous cas des tailles plus grandes, en allant vers des extrêmes de taille (du 34, donc du XXS jusqu’au 4XL).

copie_ecran_site_domyos
Rubrique Vêtements femmes > Pantalons : un panel de taille du XXS au XXXL et 2 longueurs de jambe pour certains modèles

 

Une réévaluation régulière des mensurations des clients

Lagrandeblogueuse : Et ce lié à votre panel que vous étudiez, à échelle internationale.

Domyos : Voilà, on a enregistré les morphologies de nos clients (toujours via le centre R&D) pour étudier les différentes morphologies en fonction des différentes populations.

Lagrandeblogueuse : Ce sont vos clients qui acceptent de remplir des fiches ? Ou bien est-ce par rapport aux cartes de fidélité ?

Domyos : Il faudrait contacter le service R&D à ce niveau-là, mais je sais que l’on récupère des données par des agences extérieures sur la morphologie des gens et il y a aussi des campagnes de mensurations de nos clients. C’est l’association des deux qui permet de faire un taillant le plus « moyennisant » mais aussi le plus couvrant en terme de population.

On est également en train de voir pour proposer sur internet des tableaux de mesure monoproduit afin que les personnes puissent se repérer et voir si oui ou non le produit est « pertinent pour sa taille ».

Remerciements

  • Charlotte Poumaere directrice de l’offre textile adulte Domyos
  • Valériane Rougeaux, attachée de presse Domyos, dont les propos ont été recueillis par entretien téléphonique.

On note une réelle intégration de la recherche vis-à-vis de nos mensurations par cette marque. Ainsi, Domyos ne surfe pas sur la vague du standard ou du « on fait comme les autres », il inclut l’évolution de nos mesures dans son processus de fabrication, va chercher les infos à la source, infos qui auront un impact direct sur les futurs modèles. Le tableau de mesure monoproduit est un projet qui devrait intéresser la cible des personnes de grande taille.

Domyos et le MorphoLab, avec la gamme Shape+

(Mise à jour du mois d’octobre)

Morpholab est proposé sur le site de Domyos. La notion de « tenue » qui est en vogue (Balsamik, Fabletics) apparaît dans une rubrique dédiée, avec un spot pub et un slogan clair : « Sublimez votre silhouette et créez votre propre look sportif ». On retrouve l’esprit des vêtements fitness confortables, et on y rajoute l’avantage qui tue made in Domyos : le prix. Une page d’intro suggère différentes morphologies avec des conseils sur les vêtements fitness adaptés / à éviter), à vous de choisir celle qui vous correspond puis de cliquer sur « je créer mon look shape+ ». Et là, respect, c’est un des rares sites où l’on voit vraiment la tenue complète, ce n’est pas juste un « rajouter au panier ». Des flèches de défilement font passer d’autres hauts / bas à l’écran, bref on compose effectivement sa tenue, c’est du concret, c’est simple mais en attendant très peu de sites proposent un tel configurateur intéractif (navigation intégrée pour consulter l’article sélectionné).

Aperçu du Morpholab de Domyos