Monsieur Grand, par Roger Hargreaves

On a souvent vu ce genre de dessins aux traits bien délimités et synthétiques, pour les livres destinés aux enfants ou à la télévision. La collection Monsieur / Madame de Roger Hargreaves décline les particularités physiques et de caractères de près de 50 personnages. L’auteur, initialement publicitaire, se met à dessiner ces particularités pour illustrer des explications pour… son fils, qui voulait savoir à quoi ressemblait une chatouille. Les déclinaisons ne se font pas attendre et les personnages s’enchainent, avec, chaque fois, le principe un personnage = une caractéristique. Une manière simplifiée et efficace, installée sur un axe créatif clair : il n’est pas publicitaire pour rien le Roger. Avec un style à la Keith Haring, la collection se fait rapidement remarquer.

Les parutions imprimées des années 70 rencontrent un fort succès et passent dans le petit écran en 1975 sur la BBC. Après le décès de l’auteur, c’est tout naturellement que son fils Adam prend le relais et invente de nouveaux personnages. Monsieur Grand est l’un d’entre eux.

Un torchon = Une serviette. Ou pas.

Un bon plan pour relativiser sur les spécificités de chaque personnage, avant de rentrer dans le monde des adultes bourré de revendications pour une égalité, terme qui va finir être complètement dénuée de sens. N’est-ce pas bien plus malin d’apprivoiser nos différences plutôt que de les lisser? La solution est peut-être dans ce livre pour les enfants… C’était la minute politique. Je suis en train de me marrer toute seule à imaginer une collection spéciale politique : Monsieur Mito, Madame Faux-cul, Monsieur Mafieux, Monsieur Démago, aucun effort pour trouver de l’inspiration pour le coup. Aïe aie aïe j’hésite à le faire ce photomontage…. Bref, avec un petit livre de ce genre, on aborde facilement le sujet de la différence, du handicap qui tourné autrement devient un avantage. Qui est l’handicapé dans un centre commercial pour attraper le produit tout en haut, hm ?

Les jambes de psychopathes, tout bénef pour M. Grand

A priori, des grandes jambes, c’est pas le top, c’est encombrant, les pieds dépassent du lit (et M. Grand n’a peut-être pas lu le e-book de Frédéric Malaval). Sauf qu’il y a de vrais atouts, des grandes jambes sont comme les bottes de sept lieues, on cavale avec ça. Monsieur Petit hallucine, même s’il a d’autres avantages de petit. Pareil pour les bras: trop la classe pour se gratter partout. Sans être Monsieur Contorsioniste (t’imagines le gosse qui te demande ce livre à 2 ans), Monsieur Grand est le pro de l’autograttage de dos et se tate encore à monter un business de bar à grattage.

 

Monsieur Grand (broché)
Auteur : Roger Hargreaves
Éditeur : Hachette Jeunesse
Pages : 38
À partir de 2 ans.
Prix: 2,27 € sur Amazon

Commander le livre Monsieur Grand sur Amazon