Youpi les cadeaux ! Euh mais toi la grande, je t’offre quoi pour Noël?

On a souvent, et de plus en plus dans notre entourage, une graaaaaande avec ses graaaaandes jambes et ses graaaaaaands bras, qui va descendre descendre descendre toooooooout en bas du sapin pour commencer à partager le rituel de Noël, l’ouverture des cadeaux sans mettre un coup de coude au voisin ni un croche-patte par mégarde (ou pas ?). Mais ça, ça concerne la grande… Avant le moment fatidique, c’est la célèbre prise de tête pour trouver un cadeau.

Prendre en compte la taille ou ou non ?

Si vous souhaitez offrir un cadeau de type vêtement ou accessoire, vous serez presque systématiquement confronté au souci de la taille. En ce qui me concerne, quand on m’offre un vêtement, la personne va prendre « plus grand », tout court, donc plus grand qu’elle, plus grand que le standard, ou qui donne l’impression d’être particulièrement grand. Ca part d’une bonne intention, le souci, c’est que plus grand que soi ne veut pas forcément dire suffisamment grand pour la personne… Bien sûr, les accessoires à priori « taille unique » vous affranchissent de ce risque, écharpe, bonnet (mais à vérifier quand même pour le bonnet, la taille unique peut rester tout de même limite).

Pour résumer, au niveau habillement : soit on esquive, soit on tente le coup, mais dans ce cas, pourquoi pas :
– Se renseigner sur la boutique éventuelle où la grande se fournit
– Voir s’il est possible d’offrir un bon d’achat, un chèque cadeau…
– Offrir un bon d’achat chez le couturier : cela peut servir pour rallonger certains vêtements
– Regarder le rayon maternité : un tee-shirt extensible pourra adapter sa « marge » de tissu prévue pour la largeur, vers la longueur. Il est en effet très courant que les tee-shirts et les débardeurs que les grandes portent proviennent du rayon maternité, qui aujourd’hui passe inaperçu pour bon nombre de modèles
– Opter pour des vêtements qui n’en rajoutent pas une couche, en fonction du caractère de la personne. Ce n’est peut-être pas la peine qu’elle paraisse encore plus grande ? Ou, au contraire, certaines tiennent à enfoncer le clou.
– Même chose pour les chaussures, les talons font débat, ils peuvent avoir des avantages au niveau esthétique mais des inconvénients au delà de ceux classiques (déformation du pied, fatigue des jambes…) : ils nous rendent encore plus grandes. A voir donc si faire quelques centimètres de plus va gêner les personnes. Inutile de partir dans du « ce ne sont que quelques centimètres » ou encore « au point où elle en est… ». Cela dépend des personnes.
– Attention également aux gants, nos doigts sont longs et le mode palme n’a pas autant de succès que l’huile.
– Pour les bijoux, optez plutôt pour des pièces tenant compte de la larguer : bagues, bracelets… les colliers sont plus risqués.

Si vous doutez encore, munissez-vous de chiffres ! Par exemple, pour offrir un plaid censé recouvrir la longueur de l’élue vautrée sur le canapé, autant éviter les pieds qui dépassent, on va éviter d’être complice de tentative de podocyanose. Renseignez-vous sur la taille de la personne et vérifiez la longueur du plaid.

Les galères cachées

Vous allez dire que je vous conseille + sur ce qu’il faut éviter plutôt que quoi choisir, mais après tout, il y a tellement de possibilités de cadeaux… je préfère vous évoquer les petits auxquels on ne pense pas forcément, en tant que « moyen » ou du moins « non grand ». En effet, les grands ont des petits inconforts du quotidien qu’ils ne vous confient pas obligatoirement, après tout chacun sa vie… Mais une place de cinéma, selon le cinéma bien sûr, ce sont des genoux coincés plus d’une heure. Idem pour un restaurant, un voyage… Et oui le grand a des goûts de luxe ? Ben non, ce n’est pas qu’il aime l’espace, c’est que son corps en a juste besoin 😉

Anecdote de fin d’année, l’hydrobike, un grand moment de solitude

J’exagère, c’était quand même sympa. Mais cette anecdote est là pour rappeler que nos blagues de géantes se glissent partout ! J’ai donc tenté l’hydrobike, une capsule remplie d’eau avec un vélo. Première séance de test pour voir si je poursuis, l’idée étant le côté défouloir, cardio et prise en compte de mon genou qui part en live. En début de séance, contre toutes attentes, il fallait monter la selle. Me voilà donc perchée à attendre que l’eau se remplisse. Et là, niveau atteint : on ne pouvait pas remplir davantage. Mes jambes n’étaient donc pas entièrement immergées. Résultat des courses, à chaque coup de pédale, l’eau passait les genoux sortent et redescendent dans l’eau, plaf plaf plaf… Si je m’étais lâchée, une bonne partie de l’eau serait passée par-dessus le système, la salle inondée, bref un bon coup de discrétion pour une première fois. Tout ça pour dire que le dispositif n’a pas été pensé pour les grands, en tous cas, sans tenir compte de ce problème. Dans la foulée (et dans les foulées), les jets d’eau prévus étaient également trop bas. L’effort dans l’eau était moindre puisque moins d’immersion, et le fond sonore des « plafs » n’étaient pas super agréable. Bref, l’abonnement à un nouveau sport ne sera pas cette année du moins pas l’hydrobike. J’aurais été bien embêtée si on m’avait offert le forfait annuel « ben non j’peux pas j’ai piscine, enfin non, j’ai de grandes jambes ».

Des petites idées de grandes…

Un cadeau est censé faire plaisir, alors, à moins d’être particulièrement renseigné, j’aurais tendance à vous conseiller de ne pas prendre le risque de « croire savoir ». Pensez toujours « taille » dans vos achats : si elle n’entre pas en ligne de compte, vous pouvez y aller 😉
Selon l’ouverture d’esprit de la personne, pourquoi pas utiliser la taille comme prétexte ? Un tee-shirt à message personnalisé, des mitaines pour éviter le souci de longueur des doigts, une robe courte pour faire office de haut qui sera un « haut normal » pour la personne grande… Des pièces permettant de rehausser les meubles, des guêtres cachant les pantalons trop courts, un accessoire pour rehausser l’ordinateur portable afin de garder le dos droit, une nuit d’hôtel dans un lit pour grand (on sent que ça va être super facile à trouver hein).

Voilà voilà

Allez, je vous souhaite un grand Noël et de très bonnes fêtes de fin d’année. Gardez sous le coude votre escabeau pour vous mettre à la hauteur de votre grande préférée et lui faire un gros poutou sous le gui : à accrocher à la bonne hauteur, à moins qu’il ne soit au programme de lui taper dans l’œil !