Ça, c’est fait. Retours sur le salon des grands, septembre 2013 à Paris (75011)

Ça y eeeeeeeeeeeeeeest, le salon des grands est passé. Les grands sont partis mais on voit encore leur tête à l’horizon (la Terre est ronde mais faut être bien loin pour disparaître. Encore plus si t’es grand).

salon_des_grandsPour ceux et celles qui n’ont pas pu s’y rendre ou qui tout simplement ignorent encore l’existence du salon (oouuuuhhh!), je les invite gran-de-ment à tenter une petite visite lors de la prochaine édition qui devrait se dérouler à la rentrée 2014, durant la période habituelle des salons (autour de septembre) à confirmer bien sûr. Vous aurez la date de la 6e édition du salon des grands à Paris dès que j’en aurai connaissance!

Pour cette rentrée 2013 du salon, la grande blogueuse (c’était mon premier!) a été:

  • Petite. Ouais bon ça va hein.
  • Super bien accueillie, par l’association Altitudes puis par les enseignes. Que ce soit en mode grande blogueuse ou en mode grande tout court (adjectif qui au passage n’avait guère de sens au milieu de tous ces plus grands que moi!), les rencontres et présentations se déroulaient avec le sourire et en toute décontraction.

Un grand merci à tous pour votre accueil et pour nos échanges

  • Agréablement surprise par la complicité entre grandes. De bons échanges de bons plans, des regards marrants, en bref, pas mal de télépathie dans les salles à notre disposition. On voyait que les têtes n’avaient pas l’habitude de regarder en haut pour en regarder d’autres parfois plus grandes.
  • Intéressée par des raisonnements nouveaux, comme le fait de penser une taille en se disant « telle taille + de la longueur » plutôt que de dire « je prends du 44 pour être sûre d’avoir la longueur. Un jean en 42 est une moyenne faite sur les pièces de tissus avec, en plus, une longueur de jambe bien supérieure à la moyenne.
  • Attentive aux points de vues et informations du stand sur la maladie de Mafran dont j’ignorais carrément le nom (ah bah bravo). Les personnes de grandes tailles représentent une majorité des personnes atteintes, du moins c’est un des symptômes de cette maladie. Un article sera dédié à cette maladie sur le site de la grande blogueuse.
  • Contente d’avoir révisé mon anglais au 2e étage avec l’enseigne Long Tall Sally. Comme à mon habitude, j’en ai profité pour passer pour une abrutie en demandant pourquoi « Sally » et ce que ça voulait dire. La responsable commerciale m’a sorti un « oh! it’s a girl name! ». Hum. Mais qu’est-ce que t’es encore allée chercher comme jeu de mots à deux balles, grande blogueuse… Cette enseigne, que je ne connaissais pas non plus (alors que c’est très connu mais bon, les fringues et moi ça fait 2), travaille ses coupes de pantalons, tuniques, jupes, robes (oui là c’est pour les vraies filles), spécialement pour les femmes à longues jambes. Et c’est bluffant. Ou du moins, on se sent débile dans la cabine. Le tissu qui passe par dessus-le pied, c’est du jamais vu, les manches qui couvrent presque les mains, pareil.
    logo_longtallsallyÉquipe particulièrement à l’écoute (ou alors j’avais vraiment un accent pourri et elles n’avaient pas le choix que d’être à l’écoute, héhé). Les gens ne pensaient pas toujours à rouvrir le rideau de la cabine une fois l’essayage effectué, je pense qu’on a perdu un peu de temps bêtement à cause de ça.
  • Rassurée que certaines marques gardent leurs ateliers de fabrication en France, ou encore qu’une conceptrice essaye et teste ses propres modèles de chaussures avant de les vendre. Ça peut paraître évident mais pour le coup, on voit vraiment qu’elle sait de quoi elle parle. La grande blogueuse ne faisait QUE du 41 (oooouuuhhhh!!!).
  • Intéressée par le travail mené par lit210.com dont le représentant sur le salon sort prochainement un écrit sur le mal de dos des grands et le sommeil qui doit passer par un grand lit. Pour reprendre ses propos, « il vaut mieux dormir parterre sur une surface longue plutôt que dans un petit lit très confortable ». La grande blogueuse vous tiendra au courant de cet ouvrage avec ses références précises.
  • Attirée par le concept de TailorVillage avec ses deux ambassadeurs particulièrement chics et dont j’ai bien apprécié le slogan « Le Patron c’est vous! ». Cette enseigne propose de répondre à vos souhaits vestimentaires à vos mesures (il y en a une bonne trentaine!).

Des articles plus approfondis suivront sur les thèmes évoqués dans ce premier retour du salon des grands automne hiver 2013 au Pan Piper à Paris.