Conseils vêtements pour les grandes futures mamans

C'est ni plus ni moins qu'une grande enceinte
C’est ni plus ni moins qu’une grande enceinte

Grande enceinte? C’est déjà pas super pratique de s’habiller au quotidien, alors enceinte, vous imaginez… Après une première grossesse, la grande blogueuse vous confie ses impressions et les leçons tirées de 9 mois de prise de (tête?) non, de poids (20 kilos) !

Mettre bas d’en haut, c’est chaud? Sans aller jusque là : si cet article peut permettre aux grandes femmes enceintes d’anticiper leur première grossesse, mission réussie pour ce condensé d’anecdotes. Je commence directement par ce à quoi j’aurais dû penser, conseils sur lesquels je n’aurais pas craché !

Voir plus grand et plus gros dès le départ

Si vous dépassez la « taille critique » qui fait que tout est forcément trop court, même en passant à la taille au dessus (quasiment pas de différence de longueur pour du 42, 44, 46 vous savez de quoi je parle…), vous pouvez déjà prévoir que la fin de la grossesse sera synonyme de galère vestimentaire. Si les vêtements de grossesse sont tout de même plus faciles à trouver qu’auparavant, cela reste un rayon relativement restreint. Et comme on aime bien cumuler, nous voilà partie pour trouver du large spécial gros ventre ET du long spécial grande gigue.

Prendre conscience de cette double contrainte dès le début, c’est faire des économies.

En effet, à partir du moment où il devient nécessaire de prendre des vêtements de grossesse, les premiers achats se font, on ne sait pas trop où l’on va, on n’arrive pas forcément à se projeter en mode baleine (ou girafe enceinte). On va donc tester tel ou tel pantalon, en se disant, « on verra bien, si ça me convient j’en prends un autre comme ça » (et c’est déjà un mode soft question shopping, je sais que les « fashions-addicts » ne vont pas sombrer dans cette sagesse vieux-jeu!).

kangourouMais là je dis… erreur! Au 8e mois, ciao le froc acheté « pour tester », on ne peut mathématiquement plus rentrer dedans quand on est grande puisqu’on exploite déjà plus de tissu qu’une femme de taille moyenne. Bref, on aura fait un achat qui va couvrir les 3/4 de la grossesse, et on va devoir redépenser pour les 2 derniers mois, bonjour l’investissement… Je vous conseille donc de prendre une taille de plus que la votre pour vos vêtements de grossesse, pour anticiper la dernière période avant le jour J (beaucoup de pantalons ont des « crans » avec des boutons à l’intérieur pour ajuster en période de début de grossesse).

Profiter des soldes pour vos achats de vêtement de grossesse

Restons dans l’idée du budget : pensez au soldes! C’est tout bête mais quand le ventre s’est très peu arrondi, on loupe bêtement cette période.

Achetez des vêtements à mettre par dessus vos vêtements de grossesse

Ce paragraphe n’est peut-être pas valable pour celles qui s’habillent directement auprès de marques pour grandes proposant des habits pour femmes enceintes, cela fera l’objet d’un autre article. Toujours pour anticiper la dernière période où tout devient trop petit en fin de grossesse : avoir chaque jour un vêtement différent à mettre demande une sacrée organisation (avoir pas mal de fringues d’avance, faire tourner la machine à laver à fond les ballons…). Je vous conseille de porter des choses plutôt basiques dessous, et de miser sur des tuniques / robes par dessus.

Misez sur du super extensible

Le legging déchire tout, parce qu’il s’adapte et ne se déchirera jamais. C’est le genre d’habit basique avec lequel s’équiper en plusieurs exemplaires! Attention toutefois à l’élastique, de la taille, il faut qu’il soit confortable. Le legging est la garantie du bas qui vous va jusqu’à la fin.

Risqué : le haut de grossesse manches longues

Il y a encore une fois de fortes chances d’être trop juste pour les derniers mois au niveau de la quantité de tissu. Résultat, le bas du vêtement qui arrive au nombril et/oui les manches longues qui arrivent aux coudes.

La parade : débardeur de grossesse + bolero.

Vous évitez les tensions de tissus entre le ventre et les manches. Votre bolero peut tout à fait être un vêtement « normal » que vous continuerez à porter après la grossesse. En cas de haut à manches longues, vous pouvez aussi rallonger les manches par une extension de tissu + mettre par dessus un robe portefeuille.

La boss de la grossesse: la robe porte-feuille

La robe portefeuille est typiquement ZE vêtement de grossesse spécial Sauvez Willy. Non pas que l’on ressemble à une orque, quoi que, mais parce qu’une telle robe résout un tas de prise de tête. A manches courtes, elle se met par dessus votre haut de grossesse dont les manches peuvent être rallongées. En mode portefeuille, elle s’ajuste parfaitement à votre ventre, jusqu’au dernier jour. Et comble de la non prise de tête, vous pouvez la mettre plusieurs jours vu qu’elle se met par dessus vos vêtements.

Le comble de la sexitude, les bas de contention

L’accessoire qui tue et qui n’est bien entendu sans obligation, mais pour ma part, je devais en porter, et je me dis que ça peut concerner d’autres grandes. On prend 20% de sang de plus (balèze quand même), notre petit cœur qui n’avait peut-être pas anticipé notre taille doit bosser encore plus quand on est enceinte, c’est la que les soucis de circulation du sang peuvent apparaître). Si comme moi vous êtes amenée à en porter, sachez que c’est bien moins craignos qu’avant (en même temps, je sais pas ce qui était proposé avant, mais parait que c’était craignos!). Maintenant, ça ressemble à des collants classiques. Ils font juste moins rigoler quand on les enfile (comment ça, d’habitude c’est drôle de mettre des collants?). Pas évident d’en trouver en taille 5 mais j’ai fini par trouver. Un grand moment, l’essayage par la pharmacienne avec la taille 4 (merci pour sa patience, 5min par jambe)… Les bas sont partiellement remboursés si vous avez une prescription du doc.

Les marques adaptées ? : ligne maternité pour femmes grandes

Liens directs vers le rayon maternité de sites internets trouvés ou recommandés.

Merci pour les infos transmises sur Facebook par Cécile Sailly, Nathanaël Altitudes, Def Barbosa, Véronique Loas, San Drine.

  • Long Tall Sally
    http://eu.longtallsally.com/c/tall/maternity-clothes
  • Tall Girls
    http://www.tallgirls.co.uk/__/wmc/tall-maternity-clothes-for-long-tall-women-by-tallgirls
  • ASOS
    http://www.asos.fr/Femme-Maternit%C3%A9/qt0rb/?cid=5813#state=Rf-800%3D-1%2C49&parentID=Rf-800&pge=0&pgeSize=36&sort=-1
  • Bonprix
    http://www.bonprix.fr/search/?nv=0|0|&searchmode=m&use_javascript=true&qu=maternit%C3%A9&submit_live_search=
  • Pour rappel, l’association Altitudes propose un guide d’achat sur ce lien :
    http://www.grandshopping.fr
    En passant par grandshopping, vous pouvez bénéficiez de coupon de réduction

Je me suis adressée à quelques marques pour connaître leurs projets de rayon maternité. Globalement, cette orientation n’est pas dans les plannings. Sur le plan marketing, on imagine aisément que le panel de femmes enceintes grandes ne représente pas grand chose. Sans compter que la période de grossesse nécessitant des habits adaptés se compte en mois.

La marque GrandioZ m’a confié qu’une ligne maternité était un projet en cours d’étude (pas avant un an). Merci à Mel pour sa disponibilité.

N’oubliez pas non plus le sur-mesure, que de nombreuses « très grandes » adoptent déjà. L’article déjà paru sur Tailor Village évoque la création de vêtements sur mesure, mais l’adaptation des vêtements est aussi dans leurs cordes.